UNE PECHE MYSTERIEUSE

Publié le 23 Octobre 2017

 

« La vie n'est jamais banale, chaque événement que nous traversons recèle un mystère inexplicable. » Boris Vian - L'écume des jours
 

 

Ce matin là, Ernest avait décidé d'aller pêcher au bord du petit étang de Chérigny sur la route de Brèches.

Le jour était à peine levé, c'était l'heure indécise et blême où les formes et les paysages n'ont pas encore de couleurs. Des voiles légers de brouillard montaient des roseaux et s'étiraient comme des robes de fées si bien qu'il lui était impossible de savoir où était la rive et où commençait l'eau.

Quelques instants après son arrivée, prêtant l'oreille, il entendit des aboiements, d'abord lointains qui venaient du côté de l'étang de Sauloup. Puis, plus distinctement, il perçut alors le son d'une voix qui appelait ses chiens : « Lison ! Garance ! »

 

Assis au pied d'un vieux chêne têtard, n'osant bouger, il entendit les branches craquer puis des pas dans l'eau et subitement, il aperçut un homme enveloppé dans la brume à quelques pas de lui. Ce dernier était grand, sec, une moustache soulignait un visage anguleux. Tout de noir vêtu, il portait un couvre-chef à larges bords qui cachait ses yeux. Avec son fusil en bandoulière, sa cartouchière autour des reins, sa démarche était souple, élégante et ne manquait pas d'allure.

Ernest observait la scène, des frissons parcourant tout son corps. Qui donc pouvait bien être ce personnage ?

 

Subitement, un rayon de soleil traversant les branches du grand chêne fit danser la lumière sur l'eau calme de l'étang si bien qu'en un clin d’œil tout fut dégagé et les rives du plan d'eau prirent les couleurs fraîches de l'aurore.

L'homme et ses chiens s'évanouirent alors en même temps que la nappe de brume et un calme surnaturel, tel qu'il ne l'avait jamais connu  auparavant, envahit le bord de l'étang. Ernest fit quelques pas en direction du lieu de l'apparition. Il n'y avait plus trace ni de l'homme, ni des chiens. Il enleva sa casquette et réfléchit en se grattant la tête.

 

Était-ce là un de ces vieux braconniers ou l'ancien maître de l'un de ces domaines du Paty, Chérigny ou Forgeais qui venaient encore hanter les lieux certains jours ou bien encore une de ces histoires de sorciers qui courent sur le village et qu'un mystérieux  "j'eteu de sort" l'aurait fait trébucher dans le temps ?

 

Mystère ?

Rédigé par Yves de Saint Jean

Publié dans #patrimoine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article