AU PAYS DE RACAN

Publié le 19 Février 2019

Neuvy-le-Roi - aquarelle Yves de Saint Jean

 

« Le voyageur venant du Mans et se dirigeant vers Tours, dans sa hâte d’en arriver à ces châteaux où l’histoire déroule ses fastes entre en Touraine sans pratiquement s’en apercevoir. Le Loir franchi et l’ancien relais de la Malle-Poste dépassé, il traverse un haut plateau semé de vallons ombrageux et de boqueteaux, vestiges de cette forêt que Ronsard adjurait le bûcheron d’épargner. Pas de hameaux traversés ni de clochers à l’horizon signalant une communauté villageoise ; seuls, sur des panneaux de carrefour, des noms entrevus l’espace d’un ralentissement laissent deviner l’existence d’une vie cachée : Villebourg, Bueil-en-Touraine, Saint-Christophe, Neuvy-le-Roi, Saint-Paterne… »

Mais assez de mystère ! Ces quelques lignes d’un passionné d’histoire locale, Pierre Robert, nous conduisent aux confins du Maine, de l’Anjou, de la Touraine, entre Château-la-Vallière à l’ouest, Château-Renault à l’est, la vallée du Loir au nord et la Choisille au sud : le Pays de Racan.

La « Gâtines tourangelle », cette belle terre préhistorique dont le dolmen de la grotte aux fées en est le fidèle témoignage, doucement vallonnée, était jadis pays de forêt, systématiquement défrichée au XVIème siècle. Modelée au fil du temps, elle est devenue campagne céréalière, de vignes ou de vergers à pommes.

 

Vallée de l'Escotais
Abbaye de La Clarté-Dieu - Aquarelle Yves de Saint Jean

 

Entrecoupé de petites vallées où coulent entre deux rideaux d’arbres, l’Escotais et la Dême, affluents du Loir, le Long, la Démée ou le Ruisseau de la Rorthe, le Pays de Racan nous offre une variété de paysages typiques où hameaux et gros bourgs s’allongent aux pieds de versants creusés de demeures troglodytes et de caves.

Romane, Gothique, Renaissance, c’est le pays de l’immense Abbaye cistercienne de la Clarté-Dieu fondée par le chevalier Jehan d’Alluye, que Patrick et Julita Moussette, fous de Patrimoine, restaurent depuis quelques années. Elle est également le siège d’un fameux festival de musique organisé par « l’association des amis de la Clarté-Dieu ».

Le pays compte de nombreux châteaux : La Roche-Racan qui domine l’Escotais, demeure du poète devenu académicien en 1635 – Hodebert - Le Rouvre - Baudry à Cérelles où vécut le baron Karl Reille, peintre animalier, figure de la vénerie tourangelle et célèbre pour ses représentations animales et ses scènes de chasse - Le Plessis propriété dans les années 30 du dramaturge américain Eugene O’Neil, beau-père de Charlie Chaplin et siège de l’ambassade de Bulgarie en 1940. Les chapelles y sont nombreuses : St Gilles à Saint-Paterne et  Saint-André à Neuvy-le-Roi sauvée de la destruction par les géographes Annie-Marie et Yves Babonaux que mon épouse et moi-même avons comptés parmi nos très sincères amis. Bueil est dominée par sa  Collégiale fondée en 1394 par les seigneurs de Bueil pour y fixer le lieu de leur sépulture. Un florilège de charmants manoirs, de moulins, de lavoirs, de loges de vignes témoins d’un passé viticole…dessinent un collier à ce Pays de Racan, terre généreuse, discrète, harmonieuse, riche d’un patrimoine et de trésors issus de nos traditions populaires.

 

Château de Baudry

 

Célébrités

Ce pays a abrité et donné naissance à de nombreuses célébrités : Julie Bouchard-des-Hérettes épousera dans l’église de Saint-Paterne le physicien Jacques Charles de 35 ans son aîné en 1825. Elle entretiendra une idylle avec le poète Lamartine qui fera passer Julie, décédée à 33 ans de la tuberculose, à la postérité sous le nom d’Elvire dans ses « Méditations Poétiques ». A Saint-Christophe naîtront Raphaël Blanchard pionnier de la parasitologie et Phulgence Raymond, célèbre neurologue. Armand Moisant verra le jour à Neuillé-Pont-Pierre. Ingénieur constructeur, c’est lui qui construira les ossatures métalliques de la gare de Tours, de la ferme modèle de Platé mais aussi de  la chocolaterie Menier à Noisel ou du magasin du Bon marché à Paris. Neuvy-Le-Roi sera la patrie du peintre Philippe Marie Picard dont Michel Déon disait dans la revue Opéra : « Picard, premier des nouveaux fauves, triomphe des bleus, des rouges, et des verts d’une très calme beauté pleine d’audace et de richesse et une rigueur à laquelle les jeunes peintres ne nous ont pas  habitués ».

C’est à Saint-Christophe-sur-le-Nais que séjourna à plusieurs reprises la célèbre romancière Daphné du Maurier au lieu-dit l’Antinière, demeure de ses ancêtres verriers. Son aïeule, Magdeleine Labbé, qui vécut sous la Révolution, lui inspira son roman « Les Souffleurs de Verre »…

Parmi les personnalités reconnues, mon ami Henri Zamarlik, maire de Saint-Paterne pendant 31 ans, conseiller général, a contribué au développement économique et culturel de ce beau Pays de Racan…

 

En quittant les grandes routes, par les petits chemins, à pied, à cheval, en vélo, c’est une invitation à la découverte de ce Pays de Racan, le vrai, celui des champs, des forêts et des villages où la gastronomie n’est pas en reste grâce au savoir-faire des femmes et des hommes. Assis à une bonne table ou pour un déjeuner sur l’herbe, géline noire du pays de Racan, rillons, miel, foie gras, champignons, fromages de chèvre, noisettes, pommes…

 

Au Pays de Racan, on cultive l’art du bon goût !

 

Géline noire du Pays de Racan - aquarelle Yves de Saint jean
Château du Rouvre
Dolmen de la grotte aux fées
Autoportrait de Philippe Marie Picard
Gouache du baron Karl Reille

 

La ferme modèle de Platé

 

Rédigé par Yves de Saint Jean

Publié dans #patrimoine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonsoir!
Etes vous sûr que ce soit le baron Reille?
Il porte la tenue de l'équipage de Champchevrier et il est manchot: il se pourrait que ce soit le baron Jean de Champchevrier dans une œuvre de Karl Reille... Mais peut être que je me trompe aussi!
Un bonsoir à chacun
Répondre
Bonjour
Il ne faut pas aller trop vite. c'est effectivement une gouache du baron Reille.
bien cordialement
Yves