FIACRE - SAINT PATRON DES JARDINIERS

Publié le 29 Août 2021

 

 

 

 

« A la Saint-Fiacre, soleil ardent,

Pour huit jours encore, du beau temps. »

 

 

 

 

 Un saint populaire fêté le 30 août  

 

 

 

 

J'ai une certaine vénération pour les saints protecteurs de lieux, de personnes, d'activité ou de professions...

Ainsi une statue posée dans l'une des trois niches du pignon de notre maison nous a placés sous la protection de Catherine, sainte patronne des couturières et des charrons, métiers qu'ont exercés pendant des décennies Marceline et Louis, mes grands-parents.

Notre village, lui, vit sous le haut patronage du grand thaumaturge Saint-Martin de Tours.

 

Vous connaissez mon intérêt pour le jardin.

Depuis mon retour au village, j'ai mené une rude bataille pour réhabiliter celui de la maison, abandonné et devenu par la force des choses une réelle friche.

Depuis six ans, celui que j'ai appelé le potager de Saint Jean a été placé sous la haute bienveillance de Saint-Fiacre, patron des jardiniers et en cette veille de 30 août, il m'a paru normal de lui rendre hommage.

 

 

Le potager de Saint Jean

 

 

* Saint-Fiacre venu d'Irlande

 

Rejeton d'une famille noble d'Irlande appelée « Hibernie » ou « pays des scots » Fiacre naît vers 590 à Connacht près de Kilkenny.

Il est d'abord éduqué au monastère de Kilconny, au bord du Loch Orbsen où il va développer de réels talents et une bonne connaissance pour les soins par les plantes et herbes.

Ordonné prêtre, il va fixer son premier ermitage à Kill-Fiachra ou Kilfera sur la côte ouest à quelques miles au sud de Kilkenny. Tout en menant une vie des plus austère, il accueille de nombreux pèlerins, visiteurs, malades et disciples du fait de son habileté médicinale.

 

 

Croquis

 

 

En ce début du 7ème siècle, attiré sur le continent comme nombre de ses compatriotes par un grand mouvement religieux, Fiacre débarque sur les côtes Normandes accompagné de sa sœur Sirad (ou Syre) et de quelques disciples pour atteindre Meaux alors sur une route gallo-romaine, très fréquentée par les pèlerins anglo-saxons.

Il est accueilli à l'hospice avec la bénédiction de Faron, lui aussi de noble origine et évêque de Meaux.

Très vite Faron va lui proposer de ne pas quitter l'endroit où il a trouvé la paix et de fonder un monastère dans une terre d'alleu* qui se présente comme une immense friche mais fertile appelée « Breuil*» (du gaulois broil ou brogilos) entourée d'un mur et d'une haie située à quelques kilomètres au sud-est de la ville.

Il transforme rapidement les lieux, érige un oratoire en l'honneur de Marie puis un monastère. Il cultive ses plantes médicinales pour soigner les malades notamment ceux atteints du « fic* » ou « mal de Saint Fiacre* », ses légumes pour nourrir les pèlerins indigents qui affluent et les fleurs qu'il nomme « ces sourires de la terre » pour honorer la Vierge.

 

 

Croquis

 

 

* La légende

 

 

Porté par sa renommée qui s'est répandue comme un parfum, très vite l'alleu devient trop petit et Fiacre demande de nouvelles terres.

Selon la légende, Faron promet de lui concéder autant de terrains qu'il pourrait en défricher en une journée.

Fiacre se met aussitôt en prière, alors le miracle médiéval va pleinement opérer !

 

Tout en se promenant, il va laisser traîner sa bêche derrière lui et voir, émerveillé, le fossé se creuser tout seul et les arbres qu'il touche sur son passage, se déraciner d'eux-mêmes.

Une méchante femme nommée « Becnaude », à la vue du miracle, se précipita chez Faron pour accuser Fiacre de sorcellerie. Découragé celui-ci s'assoit sur une grosse pierre qui subitement se ramollit, se creuse comme de la cire et lui offre un siège confortable.

Ce second miracle fait éclater son innocence. Faron va alors reconnaître les prodiges et les vertus de l'homme de Dieu et renvoyer la femme à sa couture.

Marqué par cet incident, Fiacre aurait décrété l'interdiction de l'accès du monastère aux femmes, tradition qui perdurerait jusqu'à nos jours.

 

« On raconte qu’en 1622, une parisienne du faubourg St Germain enfreignit la règle et pénétra dans la chapelle du saint ; sur le champ, elle en fut punie ; frappée d’un accès de fureur, elle devint folle et sa folie dura le reste de sa vie. »

Au 17ème siècle, Anne d'Autriche, grande coureuse de dévotions, vint à pied en pèlerinage à Saint-Fiacre et, toute reine qu'elle fût, n'obtint pas le droit d'entrer dans l'église.

 

 

Croquis aubergine

 

 

* Un saint populaire fêté le 30 août

 

 

Fiacre fut un des saints les plus populaires en France et en Europe, vénéré tant en Brie qu'en Ile-de-France, Normandie, Bretagne, Picardie, Champagne ou Bourgogne... Le personnage est pieux et proche des fidèles. Il allie les symboles du travail et de l'oraison.

 

On sait que depuis 1234 lors de la mise en reliquaire du corps du saint jusqu'au 18ème siècle, les pèlerinages à Saint-Fiacre connurent un succès grandissant.

En 1478, Louis XI offrit au prieuré une châsse* richement décorée et Bossuet, en 1689, inaugura à Saint-Fiacre une neuvaine pour la guérison du roi qui souffrait d’une fistule.

 

Au moment où il aura la révélation de sa mort, il prévient Faron. Sur le chemin, épuisé et assoiffé, il s'arrête non loin de la ferme des Mimeaux et se met à prier. C'est alors qu'une source jaillit, cette même eau qui ne cesse de couler à la Fontaine Saint-Fiacre depuis le 30 août 670, date de sa mort.

 

 

Le potager et le verger

 

 

* Saint patron des jardiniers

 

Symboliquement dans le statuaire ou l'iconographie Saint-Fiacre est porteur d'un livre (l’Évangile) et d'une bêche représentant l'activité du moine, la prière et l'activité manuelle.

Il a été choisi comme patron des jardiniers, maraîchers, horticulteurs, par la seule vertu, semble-t-il de la bêche, car le fait de cultiver la terre ou de vivre à son contact était le lot de beaucoup de saints campagnards.

Quoiqu’il en soit, de nombreuses manifestations potagères et jardinières sont organisées chaque année en mémoire du vénérable saint. Les amateurs de maraîchage découvriront, s’ils ne les connaissent déjà, les mérites du haricot Saint-Fiacre.

Peut-être invoqueront-ils le saint, comme je le fais, n'en déplaise à certains, pour le succès des récoltes ou la protection contre les maladies ?

 

 

Le potager août 2021

 

 

* Pour la petite histoire

 

Celle-ci nous apprend qu'un maître des coches d'Amiens, Nicolas Sauvage, loua une grande maison entre les N° 79 et 81 de la rue Saint Martin à Paris. Elle était appelée « Hôtel Saint-Fiacre » en raison de son enseigne représentant le saint.

Sauvage y installa une « location de carrosses » où son écurie a compté jusqu'à 50 chevaux. Son succès fut immense. De là viendrait l'appellation de fiacre donnée aux voitures de louage. Depuis Saint-Fiacre est devenu aussi le patron des cochers et des chauffeurs de taxis.

 

 

Août 2021

 

 

* Châsse : du latin capsa, « boîte, caisse » puis « cercueil » désigne généralement un reliquaire contenant le corps d'un saint entier, ou sa plus grande partie.

 

*Breuil : petit bois, taillis buisson enfermé de haie servant de retrait au gibier

 

* Alleu ou franc-alleu : est une terre dont le possesseur ne doit pas d'hommage ou de reconnaissance à un seigneur.

 

* Fic ou Mal de saint Fiacre : hémorroïdes

 

 

 

 

 

 

 

« Le jardin est une méditation à ciel ouvert, un secret révélé à qui le mérite. »

 

Ghislaine Scholler

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous souhaite une bonne semaine !

 

 

Amitiés 

 

 

Yves

 

 

Rédigé par Yves de Saint Jean

Publié dans #Potager de Saint Jean

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Votre jardin est un splendide tableau
Bravo pour l'histoire sur St FIACRE.
Répondre
M
Félicitations, très beau jardin !
Répondre
Y
merci amitiés
Yves
A
Très intéressant. Quand je vois ce jardin, certes cumulant double protection, je ne peux pas m’empêcher de penser que la manne est inégalement répartie entre pays de langue d'oil et pays de langue d'oc. Sans doute le travail du jardinier aussi. Magnifique.
Répondre
Y
quand on aime on ne compte pas
mais cette année a été un peu plus compliqué
amitiés
Yves
J
trés beau le jardin! et marci à saint Fiacre de nouapporter encore du beau soleil
Répondre
Y
Je salue bien bas noble Joséphine