NOUVELLE RUBRIQUE

Publié le 24 Avril 2019

 

 

L’ENCYCLOPEDIE DU JARDIN

 

 

« Moi aussi je vais faire un voyage, et moi aussi je vais voir des choses nouvelles et extraordinaires, et moi aussi j’aurais des récits à imposer ! Faites le tour du monde, moi je fais le tour de mon jardin. » Alphonse Karr

 

 

 

Je consigne quotidiennement dans un carnet tous les événements du jardin, les erreurs commises, les conseils des amis jardiniers, les récoltes journalières, les fleurs coupées, les cueillettes sur les fruitiers. Il y a des jours fructueux et des jours moins.

Faire son jardin n'est pas un art mineur et penser que l'on peut tout prévoir et régenter relève de la pure utopie. Jardiner, c'est l'art de la patience, de l’observation, de l’interprétation des cycles de la lune et des dictons des anciens. C'est comprendre le cycle des saisons, le temps qui passe, celui qui fait la pluie, le gel, le vent. C'est goûter des moments de sérénité, le matin avec comme seul compagnon le chant des oiseaux qui se réveillent.

Le jardin réclame temps et attention. C’est un tableau vivant, une ambiance qui change au fil des saisons. Il faut savoir cueillir au bon moment ce qu'il donne en échange et ne pas oublier que si les plantes n'ont pas d'humeur, elles peuvent avoir un fichu caractère. Pourquoi cette année mes épinards n’ont-ils que de petites feuilles alors que l'an passé elles atteignaient la dimension de celles de tabac et que je reste sans voix pour décrire la rondeur de mes betteraves rouges et le ventre rebondi de mes choux de Milan qui, naguère peinaient à sortir de terre : mystère ?

Il faut être attentif mais ne pas avoir trop d'exigence. Comme nous, les plantes ont, sans doute, besoin de temps en temps d'un peu de repos. La compagnie leur va bien. Je suis convaincu que la diversité qui fait un beau jardin est une nécessité car, entre elles, les plantes discutent, se soutiennent, luttent, s’adaptent ensemble face aux conditions climatiques changeantes, aux attaques d'insectes ou de champignons. En alchimistes de la nature, elles captent la sagesse et les forces de la terre et du soleil pour les transformer dans leurs tiges, leurs feuilles, leurs fruits en vitamines, sels minéraux, huiles essentielles qui nous font du bien.

« Etre jardinier, c’est être comme le Bon Dieu, c’est donner vie et beauté avec de la terre, de l’eau et des graines. » Jean Chalon

 

 

 

 

Raconter des histoires

 

En relisant les notes de mon carnet, je me suis subitement aperçu de son aspect quasiment comptable et que pour un potager futé ce n'est pas très malin : lundi, cueilli cinq poireaux, mardi, une botte de carottes, jeudi, trois concombres, planté 2 pieds de bette...

Il mérite mieux que ça.

En regardant chacun des acteurs du jardin dont la présence est devenue presque une banalité dans notre vie quotidienne, j’ai imaginé qu’ils devaient avoir une histoire, une origine certainement lointaine au moins aussi ancienne que l’alimentation humaine et que cela méritait que l’on s’y attarde.

 

 

* Une nouvelle rubrique pour le blog

Alors, le blog "yvesdesaintjean.over-blog.com" dédié aux histoires, aux contes et légendes des Vaux- du-Loir et même d’ailleurs a décidé d’ouvrir une nouvelle rubrique avec le « potager futé de Saint Jean » et de dévoiler la petite histoire et les bienfaits de l'aubergine, du chou, de la pomme de terre, du concombre, de l'oignon, du céleri, de la pomme, des épices, des aromates et de bien d'autres de ses protégés…

Il racontera la légende et le langage des fleurs, la vie des abeilles et partira parfois à la rencontre d’autres potagers, jardins et jardiniers...Le tout agrémenté de temps en temps de quelques délicieuses recettes de Catherine Gilles.

Le jeu en vaut la chandelle !

En conclusion de ce billet je dirais comme le poète anglais Alfred Austin : « Un jardin que l’on crée soi-même est lié à notre histoire personnelle et à celle de nos amis, tissé avec notre propre personnalité, nos préférences et nos goûts ; il constitue une sorte d’autobiographie non écrite mais néanmoins réelle. Montrez-moi votre jardin, dites-moi qu’il est bien le vôtre et je vous dirais qui vous êtes. »

 

 

A bientôt pour de nouvelles histoires et si vous n'avez que quelques pots sur votre balcon sachez que vous y planterez le bonheur.

 

Amitiés

 

Yves

 

 

Rédigé par Yves de Saint Jean

Publié dans #Potager de Saint Jean

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Super bonne idée que vous aviez déjà exploitėe auparavant dans mon souvenir... avec des rubriques sur certains légumes...
Répondre
Bonsoir
J'ai repris cette idée. Comme le blog raconte des histoires j'ai pensé que ça pouvait coller avec l'identité du blog.
d'autre part gérer plus de 2 blogs c'est compliqué.
J'espère que c'est une bonne idée.
Amitiés à vous deux
Yves